Carrefour Market ouvre ses portes à Douala

L’inauguration de cet espace commercial s’est faite ce 5 décembre 2017 par le ministre du commerce.

Jour inoubliable pour plusieurs habitants de Douala. En occurrence, ceux de l’arrondissement de Douala Ve. Ce 5 décembre 2017, le supermarché #CarrefourMarket a ouvert ses portes à Douala. L’investissement pour cet espace commercial, après ceux ouverts en Côte-d’Ivoire, est évalué à 7 milliards FCFA. « Il était naturel de proposer à la population camerounaise le même niveau de qualité, avec des magasins modernes, répondant aux attentes d’une classe moyenne que nous estimons à près de 6 millions de personnes dans le pays », rappelle Xavier Desjobert, Directeur général de CFAO RETAIL, associé de du Groupe Carrefour.

 

Au-delà du commerce, Carrefour market Bonamoussadi se positionne également comme un pourvoyeur d’emplois. Pour preuve, 350 jeunes camerounais bénéficient d’un emploi dans cet espace dont 200 emplois directs. L’ambition de cette structure est grande. Et pour la satisfaire, « nous souhaitons développer au maximum les filières agricoles via 1500 produits (made in Cameroon) issus des filières locales déjà référencés. Carrefour market a su développer des partenariats avec des producteurs et des coopératives », rappelle Xavier Desjobert. Et Luc Demez, directeur général de CFAO Retail Cameroun d’ajouter : « Nous avons pour ambition d’être un magasin de proximité dans lequel nos clients viennent tous les jours faire leurs courses. Pour appuyer cette promesse, nous allons faire la différence avec nos produits frais. Fruits, légumes, pains et baguettes du jour, pâtisseries, poissons frais, viandes et volailles, c’est grâce à ces produits que nous souhaitons attirer nos clients et les fidéliser ».

Cette fidélisation passera également par les dispositions mises en place pour satisfaire la clientèle. On a 12 lignes de caisses pour éviter les embouteillages rencontrés dans d’autres supermarchés du pays, un parking de 100 places, 6 boutiques et plus de 10.000 produits disponibles sur les étals à de meilleurs prix. Au-delà d’un espace commercial, Gustave Ebanda, maire de Douala Ve, a souhaité que Carrefour Market soit un lieu de vie. Probablement l’un des raisons pour lesquels, ce lieu a été béni par les chefs supérieurs de la localité.

Lire aussi : Le retour vers le futur

Après Douala, CFAO Retail se déploiera à Yaoundé où il annonce un investissement de 30 milliards FCFA pour la construction du premier supermarché Carrefour de ladite ville. La fin des travaux est programmée pour le premier trimestre 2019. En attendant, celui de Douala a été inauguré par le ministre du Commerce, Magloire Mbarga Atangana. Bienvenu Carrefour !

Frank William Batchou

frankwilliam

Frank William Batchou est un journaliste de formation. Après avoir exercé dans plusieurs médias camerounais (Le Messager, Emergence, Show Mag, Crtv Littoral, Site-Dar Fm…), il s’est très vite reconverti, au vu de l’évolution, dans le blogging et du digital depuis 2008. Il a géré la communication du projet #Wikivillages de Wikipédia, la communication digitale du programme TV « Yellow Times » de MTN Cameroon, le label de production et management LMC Prod, le social media du magazine culturel Show Mag. En 2016, il rejoint en qualité de Social Media Manager, HAVAS AFRICA CAMEROUN, la filiale du groupe HAVAS Media, l’une des quatre plus grandes agences de communication dans le monde. Et depuis 2019, il gère le département digital de l’agence en qualité de Digital Manager. Frank William est également auteur du recueil de nouvelles « MAPANES : L’âme d’un aventurier » (commandez la version numérique ou physique à 2500 FCFA) et co-founder de F Square Corporation, une structure exerce dans le secteur du management, édition et production artistique, promotion sportive…

3 réflexions sur “Carrefour Market ouvre ses portes à Douala

  • décembre 20, 2017 à 2:43
    Permalien

    Les supermarchés ouvrent en France, pour vendre moins cher. Quel est leur rôle en afrique? Vendre de l’alimentation européenne à prix d’or pour les classes moyennes? Pauvres de nous!

    Répondre
    • décembre 20, 2017 à 2:47
      Permalien

      Je ce que je sais de ce nouveau supermarché, au-delà de ta remarque, est qu’il vend des produits locaux (vivres frais, tubercules…) achetés chez les producteurs locaux. Plus de 1500 produits et les prix semblent bons. PS: Je ne bosse pas là bas

      Répondre
      • décembre 21, 2017 à 3:09
        Permalien

        Cette histoire est pour moi, un crève-coeur, un paradoxe comme nous en vivons au cameroun. Rien que des yeux pour pleurer.

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *