Home Atelier de Douala arbore sa toque de chef

L’école a remporté la deuxième édition du « concours culinaire futur chef avec #Maggi » organisé ce 7 mars 2019 à la foire Fomaric à Douala.

Les 3 équipes finalistes : Cefor Hôtellerie à gauche (3ème) – Home Atelier au milieu (1er) et CPFF à droite (2ème)

Cuisiner est un art. L’art d’assembler différents ingrédients pour donner une saveur exquise à son mets. Cela relève d’une performance dont seuls les chefs ont le secret. Lequel secret, acquis à l’école ou non, est mis en exergue sur la scène du Fomaric par 10 écoles sélectionnées dans la ville de Douala pour participer au concours culinaire du futur chef avec #Maggi. Chacune d’elles, représentées par deux cuisiniers, sont la conquête du graal culinaire de cette édition du Fomaric 2020. On salive déjà !

Les 10 écoles participantes :

1-IPH                       2- Home Atelier de Bali                         3- Cefor Hotellerie

4- Centre de promotion de la femme et de la famille d’Akwa              5- Carfem Akwa  

6-Ecole bilingue d’hôtellerie               7- Cefor Bilingue                  8- Cfoprah                   9- Cef Cafrad

10- Centre de formation professionnelle d’excellence de Douala.

L’objectif dudit concours est de présenter un repas complet et exquis en une heure maximum. Un vrai challenge de chef ! Et pour preuve, « Nous savons que vous êtes des professionnels de l’art culinaire au Cameroun. Et depuis l’année dernière, nous avons voulu, avec le concours de l’institution Fomaric, faire cette compétition. Cette année, nous avons réussi le challenge. Aujourd’hui, nous savons que vous êtes prêts ; mais seulement, si vous êtes vraiment prêts pour être des chefs de demain, c’est aujourd’hui que cela va se savoir. En tant que professionnel, on sait que vous êtes capable de faire de grandes choses avec de toutes petites choses. A vous de choisir les ingrédients que vous voulez et de nous sortir le plat que vous êtes sûrs qu’avec celui-là, vous êtes le chef Fomaric 2020 », rappelle Madeleine Ngo Mooh, Category Development Manager Maggi chez Nestlé Cameroun.

Pour parvenir à décrocher la toque du chef, le trophée et la cagnotte d’un million de FCFA mis en jeu, il faudra convaincre, par la qualité du repas, le goût et surtout le respect des règles préalablement présentées, les quatre membres du jury composé de : Christine Messi, Samuel Fotso, nutritionniste, Alima Yap et Flaubert Ndong, maîtres de cuisine. Ce concours permet également de montrer « comment cuisiner un bon mbongo djobi qui n’est pas obligé de nager sous une couche d’huile ; comment faire un bon ndolé qui soit en même temps bon et light. Nous commençons ce voyage et nous espérons avoir des écoles de formation culinaire à nos côtés », espère Gaëtan Teje, directeur Afrique centrale Maggi.

La compétition

Les marmites mijotent. On assiste à une rixe d’odeurs appétissantes qui se rependent sur le site de la compétition. Les fanclubs et autres curieux salivent. Le challenge s’annonce très rude. Et au bout d’une heure chrono, les candidats se prêtent au jeu de la présentation, à tour de rôle, de leur différents mets (l’entrée, le plat de résistance et le dessert). Et il faudra quatre critères : « la capacité à communiquer et à vendre les produits, l’évaluation des technicités, l’esthétique du plat, et la dégustation du plat ».

Au terme de l’évaluation, Home Atelier de Bali a remporté, avec un total de 303 points sur 400, le trophée, la somme d’1.000.000 FCFA et de nombreux lots Maggi. La deuxième place, avec 302 points, est occupée par le Centre de promotion de la femme et de la famille (CPFF) d’Akwa qui s’en tire avec une cagnotte de 500.000 FCFA et plusieurs lots Maggi. Le podium est complété par le groupe Cefor Hôtellerie qui, avec 301 points, remporte 350.000 FCFA et plusieurs lots Maggi. « C’était un plaisir de participer et nous reviendrons plus fort l’année prochaine », lance tristement l’une des candidates de l’IPH.

Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine. Mais avant d’y arriver, apprendre à utiliser à bon escient le cube Maggi dans nos mets. Il faudra savoir choisir entre le cube et le sel. Car, Maggi en contient déjà. Cette sensibilisation se poursuivra auprès des populations pour une utilisation adéquate du cube et prodiguer des conseils pour une meilleure surveillance de la consommation du sel tout au long d’une journée.

Frank William BATCHOU

#Whatisinthecube #Nestlecameroun

frankwilliam

Frank William Batchou est un journaliste de formation. Après avoir exercé dans plusieurs médias camerounais (Le Messager, Emergence, Show Mag, Crtv Littoral, Site-Dar Fm…), il s’est très vite reconverti, au vu de l’évolution, dans le blogging et du digital depuis 2008. Il a géré la communication du projet #Wikivillages de Wikipédia, la communication digitale du programme TV « Yellow Times » de MTN Cameroon, le label de production et management LMC Prod, le social media du magazine culturel Show Mag. En 2016, il rejoint en qualité de Social Media Manager, HAVAS AFRICA CAMEROUN, la filiale du groupe HAVAS Media, l’une des quatre plus grandes agences de communication dans le monde. Et depuis 2019, il gère le département digital de l’agence en qualité de Digital Manager. Frank William est également auteur du recueil de nouvelles « MAPANES : L’âme d’un aventurier » (commandez la version numérique ou physique à 2500 FCFA) et co-founder de F Square Corporation, une structure exerce dans le secteur du management, édition et production artistique, promotion sportive…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *