Non, cette vidéo n’a pas été tournée dans le cadre des marches pacifiques du 22 septembre 2020

L’auteur de la publication affirme que le ton des marches est donné dans la ville de Bamenda, région du Nord-ouest Cameroun. Après vérification, il s’agit d’une ancienne vidéo faite en 2017 lors des revendications des enseignants à Bamenda. Une publication pour faire monter l’adrénaline en ce jour particulier au Cameroun.

La vidéo a été publiée aux environs de 10H15 dans le forum « Le Cameroun c’est le Cameroun » par le nommée Mooh Massah. Le texte, tout en majuscule, qui accompagne ladite vidéo est précise et concise : « BAMENDA A DONNÉ LE TON ». La même vidéo publiée sur YouTube porte le titre « Inédit. Marche pacifique Bamenda donne le coup d’envoi ». Des messages qui en disent long dans un contexte socio-politique particulier. Lequel est marqué le 22 septembre 2020, par les marches dites « pacifiques » organisée par Maurice Kamto, le président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, un parti de l’opposition.

En moins de deux heures, ladite vidéo publiée sur Facebook enregistre plus de sept milles (7000) vues, plus de 31 commentaires et plus de 31 partages. Tandis que celle de YouTube totalise 4 680 vues, 57 commentaires et plus de 240 likes. Un rapide coup d’œil dans les 88 commentaires enregistrés (au moment de la capture), on se rend à l’évidence que les avis sont partagés. D’aucuns estiment que ce n’est pas une vidéo filmée à Bamenda : « ce n’est pas Bamenda. Bandes des menteurs », « Vous prenez les gens comme les fous », « de quel Bamenda il parle meme Noh ? Menteur »… peut-on lire ici.

D’autres par contre croient ferment et attestent qu’il s’agit bel et bien des images du jour à Bamenda : « Wtf. Sérieux ? Mince kel foule », « Calme toi, c’est Bamenda ici. Aucune région francophone a des couilles ! », « Bravo, ça primait », « La femme tuée avec le bb au dos était au Mali. Même ici nous sommes au Mali. Ce n’est même pas Bamenda. Bande de SARDINARDS ».

Qui des deux camps dit la vérité?. Après vérification, il s’agit effectivement d’une marche pacifique organisée à Bamenda, sous le regard observateur de police de la ville. A-t-elle un lien avec la marche du 22 septembre 2020 ? Bien sûr que NON. Car, dans la vidéo, on peut entendre la voix off criée « Amba oyéé ».

Nous avons donc initié une recherche approfondie sur le même réseau social en utilisant les mots clés : « Manifestation » et « Bamenda ». Nous avons retrouvé l’une des vidéos vidéo publiée le 22septembre 2017 sur la page Facebook de la chaîne BBC Afrique avec pour titre « Cameroun : manifestation pour la partition du pays à Bamenda dans la zone anglophone ». Nous retrouvons la même vidéo publiée sur YouTube publiée le 25 septembre 2017.

On sait que ladite région croupie sous le poids de la crise depuis plus de trois ans. On peut comprendre que cette vidéo rentre dans le cadre d’une manipulation. Mais, elle n’exclut pas les manifestations qui se multiplient dans les villes du Cameroun entrainant de ce fait, de nombreuses violations des libertés collectives et individuelles.

Frank William BATCHOU

Travail réalisé avec le soutien de #Defyhatenow dans le cadre de l’#AFFCameroon avec le soutien technique de #Datacameroon.

frankwilliam

Frank William Batchou est un journaliste de formation. Après avoir exercé dans plusieurs médias camerounais (Le Messager, Emergence, Show Mag, Crtv Littoral, Site-Dar Fm…), il s’est très vite reconverti, au vu de l’évolution, dans le blogging et du digital depuis 2008. Il a géré la communication du projet #Wikivillages de Wikipédia, la communication digitale du programme TV « Yellow Times » de MTN Cameroon, le label de production et management LMC Prod, le social media du magazine culturel Show Mag. En 2016, il rejoint en qualité de Social Media Manager, HAVAS AFRICA CAMEROUN, la filiale du groupe HAVAS Media, l’une des quatre plus grandes agences de communication dans le monde. Et depuis 2019, il gère le département digital de l’agence en qualité de Digital Manager. Frank William est également auteur du recueil de nouvelles « MAPANES : L’âme d’un aventurier » (commandez la version numérique ou physique à 2500 FCFA) et co-founder de F Square Corporation, une structure exerce dans le secteur du management, édition et production artistique, promotion sportive…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *