Barrons la voie au choléra dans le Littoral

Elle passe par la campagne de vaccination adressée à toute personne âgée de 1 an au moins et vivant dans la ville de Douala, précisément dans les districts de santé de Bonassama, Nylon, New-Bell et Japoma. C’est du 25 au 30 mars 2021.

Le personnel de santé de la région du Littoral s’est mobilisé en 2020. Une première campagne de vaccination a été menée malgré le contexte difficile dû à la pandémie mondiale du Covid19. Beaucoup se sont montrés réticents à cause des fausses informations qui évoquaient « les vaccins tests du coronavirus sur les populations africaines », explique James Longsi, membre de l’équipe de sensibilisation du Centre régional de prévention et de la lutte contre les épidémies du Littoral (Cerple). Résultat de course, seul 39.5% de la population a été vacciné.

Source : Délégation Régionale de la Santé Publique pour le Littoral

Avec de telles statistiques, impossible d’être à l’abri. Pour preuve, l’on a enregistré 10 nouveaux cas suspects pour 1 décès de choléra dans la région du Littoral entre janvier et mars 2021. Avec un taux de létalité de 10%. Les districts de santé ayant présentés les cas suspects sont : Manoka (8 cas), Bangue (1 cas) et New-Bell (1 cas).

Source : Délégation régionale de la santé publique pour le Littoral

Fort de tout ceci, un 2ème tour de vaccination contre le choléra est en cours dans la région du Littoral. Il va du 25 au 30 mars 2021. 4 districts de santé sont concernés. Lesquels totalisent 14 aires de santé. Il s’agit de : New-Bell (10 aires de santé), Bonassama (2 aires de santé), Nylon (1 aire de santé) et Japoma (1 aire de santé). Toute personne âgée d’1 an et + est concerné par le vaccin. Le vaccin est oral contrairement à celui du Covid19. Par ailleurs, « tous les membres des équipes qui seront sur le terrain pour effectuer les vaccinations subiront au préalable des tests de Covid19 et seront appelés à respecter les mesures barrières pour éviter toute contamination », précise Dr. Mossi Hans, coordonnateur du Cerple. Et James Longsi d’ajouter : « Le vaccin administré permet de produire des anticorps pour lutter efficacement contre la maladie. Il faut au moins 2 doses de vaccin contre le choléra pour être assez protégé ».

En attendant le passage des équipes de vaccination, il est important d’assainir votre environnement. Eviter de consommer de l’eau ou des aliments souillés, d’entrer en contact avec les vomissures, selles et lingeries souillés des malades de choléra. Penser à se faire vacciner. Car, se « vacciner sauve des vies ».

Frank William Batchou

frankwilliam

Frank William Batchou est un journaliste de formation. Après avoir exercé dans plusieurs médias camerounais (Le Messager, Emergence, Show Mag, Crtv Littoral, Site-Dar Fm…), il s’est très vite reconverti, au vu de l’évolution, dans le blogging et du digital depuis 2008. Il a géré la communication du projet #Wikivillages de Wikipédia, la communication digitale du programme TV « Yellow Times » de MTN Cameroon, le label de production et management LMC Prod, le social media du magazine culturel Show Mag. En 2016, il rejoint en qualité de Social Media Manager, HAVAS AFRICA CAMEROUN, la filiale du groupe HAVAS Media, l’une des quatre plus grandes agences de communication dans le monde. Et en 2018, il se voit confier le département digital de l’agence en qualité de Digital Manager. Frank William est également auteur du recueil de nouvelles « MAPANES : L’âme d’un aventurier » (commandez la version numérique ou physique à 2500 FCFA). Frank William Batchou est également le Founder & Excutive Groups Manager de F Square Corporation, une structure exerce dans le secteur de la Communication digitale, le management, édition et production artistique, promotion sportive, la mode… Plus d'infos sur https://fsquarecorporation.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *