Adieu Periscope

Spread the love

Cette application mobile de vidéo en direct n’est plus disponible sur Google Play et App Stores depuis le 31 mars 2021. Voici les raisons de cet arrêt définitif après 6 ans d’existence.

Tout est donc fini pour Periscope. L’application a mis la clé sous le paillasson. Ce depuis le 31 mars 2021. La raison évoquée est le coût très élevé pour sa maison mère. Et aussi, une baisse considérable de son utilisation ces deux dernières années. « La vérité est que l’application Periscope est dans un état de mode de maintenance non durable, et ce depuis un certain temps. Au cours des deux dernières années, nous avons constaté une baisse d’utilisation et nous savons que le coût de la prise en charge de l’application ne fera qu’augmenter avec le temps. Le laisser dans son état actuel ne convient pas à la communauté Periscope actuelle et ancienne ou à Twitter », a expliqué l’équipe de Périscope dans une annonce faite le 15 décembre 2020. Elle a également précisé dans son blogpost par la suite que « cette décision aurait pu être prise plus tôt s’il n’y avait pas eu tous les projets redéfinis en raison des événements de 2020 ».

Les Twitter live vidéo continuent

Periscope s’en va, certes. Mais, les live vidéos se poursuivent sur le réseau social Twitter. Pour l’équipe de Twitter, « l’héritage de Periscope vivra bien au-delà des limites de l’application elle-même. Les capacités et l’éthique de l’équipe et de l’infrastructure de Periscope imprègnent déjà Twitter, et nous sommes convaincus que la vidéo en direct a encore le potentiel de voir un public encore plus large au sein du produit Twitter ». L’entreprise précise aussi via la page FAQ de Périscope que l’application restera disponible en tant qu’archive en lecture seule des diffusions publiques. Au-delà du live vidéo, Twitter mise désormais sur l’audio avec la mise en ligne au courant du mois d’avril 2021 de l’application Spaces. Laquelle viendra concurrencer Clubhouse et une fonctionnalité quasi identique annoncée dans les prochaines semaines sur Facebook.

Création et rachat de périscope

Un mouvement protestataire éclate en Turquie en 2013. Les internautes turcs et autres relaient l’événement uniquement par les tweets. Pas de live vidéo. Frustrés de ne pas vivre cela en live vidéo, Kayvon Beykpour et Joe Bernstein créent Periscope en 2013 avant d’ouvrir leur entreprise en février 2014 sous le nom de Bounty. L’année d’après (2015), Periscope est rachetée par Twitter durant le SXSW 2015 pour un montant estimé entre 50 et 100 millions de dollars (environ 27,913 milliards FCFA et 55.827 milliards FCFA). L’application est officiellement lancée, après le rachat, le 26 mars 2015. Après 6 années d’existence, l’application a donc cessé son existence le 31 mars 2021. Adieu Periscope !

Frank William Batchou

frankwilliam

Frank William Batchou est un journaliste de formation. Après avoir exercé dans plusieurs médias camerounais (Le Messager, Emergence, Show Mag, Crtv Littoral, Site-Dar Fm…), il s’est très vite reconverti, au vu de l’évolution, dans le blogging et du digital depuis 2008. Il a géré la communication du projet #Wikivillages de Wikipédia, la communication digitale du programme TV « Yellow Times » de MTN Cameroon, le label de production et management LMC Prod, le social media du magazine culturel Show Mag. En 2016, il rejoint en qualité de Social Media Manager, HAVAS AFRICA CAMEROUN, la filiale du groupe HAVAS Media, l’une des quatre plus grandes agences de communication dans le monde. Et en 2018, il se voit confier le département digital de l’agence en qualité de Digital Manager. Frank William est également auteur du recueil de nouvelles « MAPANES : L’âme d’un aventurier » (commandez la version numérique ou physique à 2500 FCFA). Frank William Batchou est également le Founder & Excutive Groups Manager de F Square Corporation, une structure exerce dans le secteur de la Communication digitale, le management, édition et production artistique, promotion sportive, la mode… Plus d'infos sur https://fsquarecorporation.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *